Histoire d’eau

le nouveau réservoir d’eau potable du Châtelard
mercredi 3 juin 2009
par  Jean-Paul Marangone

Les Bivierois et les Ismérusiens ont depuis plusieurs mois leur attention attirée par des travaux sur les parties hautes de leur commune avec en particulier la présence d’une grue de grande taille pendant plusieurs mois, des mouvements nombreux de camions lourdement chargés et un ballet intermittent d’hélicoptères.
Nous avons eu l’occasion d’approcher le chantier et GPS vous propose de vous faire participer à la visite.

Le Syndicat Intercommunal S.I.E.D

Le S.I.E.D (Syndicat Intercommunal des Eaux de la Dhuy) a pour vocation d’alimenter en eau potable les habitants des communes qui le composent : Corenc, Meylan, Montbonnot, Bernin, Saint Nazaire et la Tronche.
L’eau de la Dhuy est captée dans le massif de Belledonne en aval du Grand Colon et traverse le Grésivaudan et l’Isère pour être distribuée vers les habitants de ces communes (ainsi que ceux de Revel, sur l’autre rive du Grésivaudan) à travers un réseau de conduites et de réservoirs de stockage.

Un nouveau réservoir ? pour quelles raisons ?

1) Le réseau d’alimentation doit s’adapter à la demande croissante de la population : depuis sa création en 1934, où le SIED alimentait 4200 personnes en eau potable, il doit maintenant faire face aux besoins de 15000 personnes et il est prévu de servir 19000 personnes à l’horizon de 2020.
2) Le volume de stockage doit être sensiblement augmenté pour améliorer la continuité de l’alimentation et limiter la durée des coupures d’eau en cas d’intervention pour l’entretien du réseau.
3) Actuellement le réservoir principal a été construit en 1973 à Château Corbeau sur la commune de Meylan, dans une zone pouvant présenter des risques de chute de pierres et peut se trouver endommagé par un accident naturel : une réserve d’eau supplémentaire est donc nécessaire pour sécuriser notre approvisionnement.

La réalisation de l’ouvrage

En approchant du site : le panneau d’affichage détaille les 3 lots du Marché passé pour la réalisation de ce réservoir de sécurisation :
- Le chemin d’accès au chantier, situé principalement sur la commune de Saint-Ismier au-delà du réservoir des Combes,
- Le réservoir du Châtelard situé sur le territoire de Biviers,
- La conduite de liaison des réservoirs entre Château Corbeau (Meylan) et le nouveau réservoir.

JPEG - 157.2 ko

Encadrés par l’équipe du Maître d’œuvre, nous découvrons le chantier par une belle journée de fin Avril :

JPEG - 153.8 ko

La grue est encore en place (elle sera démontée courant mai ), le chantier bat son plein pour préparer les essais de remplissage et d’étanchéité du réservoir.

Sur la partie supérieure du réservoir, on découvre le local technique qui permettra de surveiller l’intérieur du réservoir et d’y accéder en cas de besoin. Les spécialistes réalisent l’étanchéité de la dalle supérieure qui sera entièrement recouverte et végétalisée ; après travaux, nous ne verrons que le local technique, dont l’accès sera surveillé et sécurisé.

JPEG - 171.7 ko

Une vue de la paroi extérieure du réservoir (côté amont) :
JPEG - 58.7 ko

Avant la mise en eau voici l’intérieur du réservoir vu depuis le local technique :

JPEG - 64.5 ko

Après remplissage les techniciens auront la possibilité de surveiller l’intérieur, à travers une glace, bien sûr !

Merci de nous avoir accompagnés !


Navigation

Articles de la rubrique

  • Histoire d’eau

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456