Et si on parlait un peu du budget communal à Saint Ismier

samedi 28 février 2015
par  Roger Barlet

Le conseil municipal vote le budget communal le 27 mars après un Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) le 6 mars et une réunion publique est organisée le 13 mars sur « Les orientations budgétaires » (libellé de l’agenda du dernier « Lien »).
Réjouissons-nous de cette réunion publique sur le budget qui sera une première à Saint Ismier…mais poussons un peu plus loin la réflexion.

Entre le défaut d’information publique qui a existé sur la commune jusqu’en 2014 et les « Etats généraux de Crolles » qui, dans les belles années 60 et 70, organisaient une large concertation citoyenne sur les orientations budgétaires il y a un large fossé. La réunion prévue le 13 mars ne le comble que très légèrement…
le Maire dans son allocution de vœux le 22 janvier a même utilisé l’expression malheureuse « vous serez informés des choix arrêtés par le Conseil ». Il ne paraît cependant pas exclu que remarques et suggestions puissent s’exprimer ce jour là… et puissent être entendues.

Bien sur de façon interne la discussion sur les orientations budgétaires aura eu lieu, y compris avec les minorités. Rappelons que ce débat d’orientation, préalable au vote du budget, a été imposé par la Gauche à la fin des années 80. C’est une bonne chose mais cela ne peut suffire. C’est particulièrement vrai aujourd’hui où les restrictions budgétaires imposent à la fois une grande rigueur de gestion financière et une optimisation des sommes engagées, qui ne soit pas une simple réduction appliquée partout de la même façon.

Que souhaitons-nous ?
Tout simplement un débat et des choix impliquant davantage les citoyens, une participation citoyenne où la population, éclairée par le souhaitable et le possible puisse s’exprimer de la façon la plus démocratique possible.
L’élaboration du budget doit être le symbole d’une démocratie locale revigorée où pourraient par exemple s’exprimer les associations , les unions de quartiers, les Conseils de quartier en cours de constitution. Ces dernières instances pourraient être des interlocutrices privilégiées mais, à notre connaissance, le passage des réunions de quartiers aux conseils de quartiers, qui devaient leur faire suite, n’est pas encore très avancé…. Ce serait en tous cas la bonne voie.

Pour réactiver la démocratie communale il n’y a pas de temps à perdre et il y a tellement à construire en matière budgétaire pour amener les élus à sortir du Conseil Municipal et à associer les citoyens à une certaine co-décision, étant bien entendu qu’après débat éclairant et en cas de désaccord la décision appartient aux élus, responsables devant le corps électoral.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Et si on parlait un peu du budget communal à Saint Ismier

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois