GPS

Accueil > Vivre ensemble > Alertes ! Ça bouge du côté des vieux !!!

Alertes ! Ça bouge du côté des vieux !!!

mercredi 22 avril 2015, par Claude Fages

l ne peut pas y avoir de politique gérontologique sans politique de l’habitat !

Militant àl’association Alertes, dédiée àla qualité de vie des personnes âgées et qui a créé une antenne sur la Communauté de communes du Grésivaudan, je suis membre du CA du CCAS de Saint-Ismier.

Grâce au Vice-président du CCAS de Saint-Ismier (J-P Meyer), plusieurs projets portés par Alertes vont être relayés et développés sur notre commune et la communauté de communes.

Une enquête réalisée l’an dernier auprès des personnes de plus de 60 ans leur demandait comment elles envisageaient leur vieillissement dans leur logement actuel. Le maire a envoyé une lettre personnalisée àchacune de ces personnes. 300 personnes ont répondu. (Voir en annexe)

JPEG - 67.8 ko

Les plus de 60 ans
30,50 % des Ismérusiens
32% des Biviérois
22% des Bonimontains
25% des Berninois
24% des Saint-Nazairois
Moins de 20% des Français

Afin de réussir la meilleure adéquation entre l’offre et le besoin, un travail de repérage des logements adaptés dans le parc social est fait. Une “liste†de personnes avançant en âge et de personnes handicapées souhaitant déménager est créée.

Afin que des ménages vieillissants (70-80 ans) puissent rester le plus longtemps possible chez eux, un accompagnement àl’adaptation de leur logement va leur être proposé par le biais d’un “diagnostic habitat mobilité†. Ceci devrait leur permettre de réaliser les travaux nécessaires àleur confort et leur sécurité ou, en cas d’impossibilité technique ou financière, de prévoir un déménagement vers un logement adapté.

Une réflexion est conduite en vue de proposer des “habitats intermédiaires†(immeubles intergénérationnels, résidences seniors, appartements regroupés àservices partagés etc.) car actuellement, mis àpart les foyers-logements, il existe peu de solutions entre le domicile et l’EHPAD. Ces habitats pourraient être une solution pour les ménages qui ne pourraient pas rester dans leur domicile àla suite du “diagnostic habitat mobilité†.

En projet : une expérimentation pilotée par Alertes et l’AUEG (Alliance Universités-Entreprises de Grenoble) et soutenue par le département, se déroulera d’abord sur la Communauté de communes du Grésivaudan (100 ménages) avant d’être étendue àd’autres territoires.

Dans ce cadre, une participation au coà»t du diagnostic (50€ par ménage) a été inscrite au budget 2015 du CCAS de Saint-Ismier.

Également au budget : le principe, pour les habitants de Saint-Ismier, d’une permanence mensuelle en mairie, tenue par l’association “Le PACT†experte en adaptation de logements et en lutte contre la précarité énergétique. Des négociations sont en cours avec les communes avoisinantes pour partager le coà»t.

Une réflexion est menée au sein du CCAS de Saint-Ismier, sur la réalisation d’une “résidence senior†qui faisait partie du programme d’Henri Baile.

Enfin, un colloque, centré sur cette question de l’habitat, organisé par Alertes, la Communauté de communes du Grésivaudan et le service autonomie du territoire du département est programmé

le Mardi 13 Octobre 2015 àl’Espace Paul Jargot àCROLLES.